Des gens pensaient juste que l’éléphant avait soif mais 6 heures plus tard, ils découvrent quelque chose de mauvais ! Regardez.

Si vous voulez une preuve supplémentaire que les éléphants sont vraiment très intelligents vous n’avez pas besoin de chercher plus loin.

Place this code where you want the "300 x 250 Thumbnails" widget to render:
Place this code at the end of your tag:

L’éléphant Ben a donné au personnel de Bumi Hills Safari Lodge à Kariba, au Zimbabwe, la plus grande surprise de sa vie un matin de mai.

Tous ont cru tout d’abord qu’il avait juste soif et voulait un peu d’eau, mais quand ils ont vu deux trous dans son oreille, ils ont réalisé que quelque chose de très grave était arrivé.

Ben boitait et semblait être blessé, mais le vétérinaire était malheureusement rentré chez lui pour le week-end. Cela signifiait que le personnel ne pouvait pas vraiment évaluer les blessures de l’éléphant. Mais ils étaient cependant, parfaitement au courant qu’ils devaient lui venir en aide.

Les nouvelles de l’éléphant blessé se sont vite propagées, et il ne fallut pas longtemps avant qu’un vétérinaire ne propose de voyager 320 kilomètres pour aider l’éléphant.

On pourrait penser que Ben fut à ce moment pris de panique, mais le vieil éléphant de 30 ans est resté calme durant 6 heure, le temps que le vétérinaire arrive. C’était comme s’il savait qu’une aide était en route, et il est resté tout le temps tranquille.

Lorsque le vétérinaire est arrivé, il a été stupéfait et a trouvé par la suite la terrible vérité derrière ses blessures. Il avait été chassé par des braconniers.

Deux blessures causées par une balle dans une oreille, et une grande blessure sur l’épaule de l’éléphant montraient que Ben venait d’échapper à la mort. Le personnel a pu cependant avec l’aide du vétérinaire nettoyer les blessures de Ben, puis ils lui ont mis un émetteur GPS dessus afin qu’ils puissent suivre son processus de guérison.

« La blessure n’est toujours pas guérie complètement, mais l’enflure a disparu, et il semble bien guérir », écrit Bumi Hills Foundation sur Facebook.





Likez cet article sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter
l’éléphant gens soif mauvais éléphants très intelligents Ben L’éléphant Zimbabwe Bumi Hills Safari Lodge à Kariba matin mai 2016