Protection Animale ! Ce qui devrait changer en 2017 pour les animaux ! A savoir.

Si les bonnes nouvelles en matière de protection animale sont rares, l’année qui s’annonce devrait toutefois en apporter quelques-unes. Voici les avancées à venir, même si l’ensemble reste timide.

UNE (MEILLEURE) SURVEILLANCE DES ABATTOIRS

En 2016, une commission d’enquête parlementaire a été diligentée sur les abattoirs. Plusieurs mesures recommandées par les associations de protection animale – dont la Fondation 30 Millions d’Amis ont été suivies. Le 12 janvier 2017, l’Assemblée nationale votera définitivement le projet de loi comprenant le renforcement des sanctions pour « mauvais traitements » d'animaux dans les établissements de vente, toilettage, garde ou dressage, dispositif salué par les représentants de la cause animale. Les « mauvais traitements » sur les bêtes en abattoir et dans les entreprises de transport sont aussi requalifiés en « délit ». Un comité d’éthique et un comité de suivi de chaque abattoir verront aussi le jour. Malheureusement, pour le moment, la mesure phare du projet qui était la vidéosurveillance a été rejetée.


LE RENFORCEMENT DE L’ENCADREMENT DE LA PÊCHE DES ESPÈCES PROFONDES

Elle consiste à racler les fonds marins jusqu'à 1 500 mètres de profondeur pour pêcher certains poissons. Les chaluts endommagent alors les écosystèmes profonds. De plus, sur une centaine d'espèces de poissons capturée dans ces filets, seulement trois sont conservées. Bien qu’un amendement interdisant cette pêche ait été rejeté en mars 2015 par l’Assemblée Nationale, le ministère de l’environnement prévoit de renforcer l’encadrement de la pêche des espèces profondes. Il devrait suivre les recommandations du Parlement européen qui a prévu d’interdire d’aller pêcher au-dessous de 800 mètres de profondeur, la limitation aux zones exploitées en 2009 et 2011 et le renforcement des contrôles à bord et des sanctions.




Likez cet article sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter
loi Labbé la faune et la flore protéger la faune milieux aquatiques Parcs nationaux Protection Animale 2017 les animaux