Quand le chien vole au secours de l’homme ! A lire.

Traumatisé à la suite d’un accident pour le moins rarissime dont il a été l’unique survivant, Paul Sneijder remet l’intégralité de sa vie en cause.

Place this code where you want the "300 x 250 Thumbnails" widget to render:
Place this code at the end of your tag:

C’est en devenant «promeneur de chiens» au Canada qu’il finit par trouver la paix intérieure …

Ce mercredi 8 juin, ne manquez sous aucun prétexte la sortie du film La Nouvelle vie de Paul Sneijder dans toutes les salles de cinéma de France. Réalisé par Thomas Vincent qui a choisi d’adapter sur grand écran le roman de Jean-Paul Dubois, ce long-métrage retrace le parcours de Paul Sneijder, un homme à vif et traumatisé à la suite d’une terrible expérience qui l’a mené à ouvrir les yeux sur la réalité de sa vie de «cadre supérieur» à Montréal.Campé par un Thierry Lhermitte magistral jouant le rôle d’un homme meurtri, presque gelé et en quête de sens, Paul Sneijder se réchauffe peu à peu tout au long du film. Comment ? Eh bien, grâce aux chiens qui sont, comme on le sait, de vrais «médicaments» pour les cœurs (et les corps !) blessés. Un film tout en émotions qui oppose avec justesse la société cynique et formatée que nous connaissons au besoin de liberté d’un homme qui désire se reconstruire.





Likez cet article sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter